Rechercher

Le plaisir des randonnées en Iran



L’Iran séduit les vacanciers du monde avec ses nombreuses attractions touristiques. Ce pays attire notamment les adeptes de randonnée. Et pour cause, il possède plusieurs sites propices à cette activité sportive. Il y a par exemple les monts Zagros. Cette chaîne de montagnes s’étend sur une longueur 1 500 km depuis la province du Kordestan à l'ouest de l'Iran. Il s’agit de la deuxième plus grande chaîne de l’Iran. Elle est célèbre pour ses sommets dépassant les 4 000 m de haut. Les bourlingueurs pourront commencer leur ascension avec le plus haut sommet du massif Zard Kuh. Culminant à 4 548 m d'altitude, ce pic se situe au centre des Zagros à Chahar Mahaal-o-Bakhtiari. Outre Zard Kuh, le mont Alvand dans la province du Lorestan est une destination à ne pas manquer. Il est constitué de plusieurs sommets de granit, recouverts de neige tout au long de l’année. À noter que les pierres utilisées pour la construction du temple de la déesse Anahita à Kangavar et du mausolée d’Avicenne proviennent de cette montagne.

Les régions montagneuses de la province de Hamedân

Après l’assaut des monts Zagros, les randonneurs poursuivront leur voyage Iran dans la province de Hamedân. Cette région est située au nord-ouest du pays, au pied du mont Alvand. Elle s’étend sur une superficie d’environ 19 493 km². Elle est réputée pour les nombreuses attractions touristiques qu’on peut y faire. Parmi les plus connues, le complexe de Ganj-Nâmeh est une destination à ne pas manquer. Il se trouve à 5 km au sud-ouest de Hamedân. Il est célèbre autant pour sa beauté naturelle que pour ses tablettes antiques gravées dans la roche. La chute de Ganj-Nâmeh, haute de 12 m, coule tout au long de l’année, et offre une magnifique vue sur les stalactites lorsqu’elle est gelée en hiver. Quant aux tablettes, elles ont été inscrites dans les rochers du mont Alvand et comportent chacune 3 colonnes de 20 lignes. Par ailleurs, la visite de la grotte d’Alisadr est un must-do en Iran. Cette cavité est située au nord-ouest de Hamedân, dans les montagnes de Zagros à une altitude de 1 980 m. Classée plus grande grotte de l’Iran, elle possède un lac souterrain navigable en canot.

La province de Makarzi : une ville militaire

Après la découverte des vestiges de Hamedân, l’aventure en Iran continue dans la province de Makarzi, plus précisément à Arak. Cette capitale constitue l’une des attractions phares de la région. Elle se trouve à 284 km au sud-ouest de Téhéran, à une altitude de 1 830 m. Elle est réputée pour son riche passé et ses édifices historiques pour ne citer que le bazar d’Arâk. Ce monument est le plus ancien de la ville, avec une architecture et une structure unique. Il fut construit en briques, à l’époque qâdjâre. D’autres sites sont également à découvrir à Arak comme ses mausolées, ses parcs zoologiques et ses nombreuses montagnes propices aux sports d’hiver.


0 vue